Mécanismes d’entrée cellulaire du virus Toscana

Mécanismes d’entrée cellulaire du virus Toscana

Une étude de l’équipe iWays décortique les étapes les plus précoces de l'infection des cellules par le virus de la Toscane et révèle une utilisation atypique de l’acidité endosomale pour pénétrer dans le cytosol.

Le virus Toscana (TOSV) est un virus enveloppé transmis par les phlébotomes qui réapparaît et provoque des infections neuro-invasives chez l'homme. Bien qu’endémique dans le bassin méditerranéen, le diagnostic, la thérapeutique et la recherche sur le TOSV ont été négligés. Notre étude souligne le rôle crucial de la maturation endosomale tardive dans l'entrée du TOSV dans des neurones et des lignées cellulaires humaines, mettant en lumière des mécanismes de fusion virale atypiques. Notamment, le processus de fusion du TOSV semble, au moins en partie, réversible, et le virus dépend de l'acidification progressive des endosomes pour son activation et sa pénétration, plutôt que d'un seuil de pH spécifique. Les informations obtenues ici jettent les bases d'une recherche future sur les inhibiteurs d'entrée contre le TOSV, mais aussi contre tous les virus utilisant des stratégies de pénétration similaires.

Retrouvez les résultats publiés dans la revue PLoS Pathogens (24 aout 2023)  

Date de modification : 18 octobre 2023 | Date de création : 18 octobre 2023 | Rédaction : PYL